L'avant Hunters : Les folles nuits de Nina Blue - Novembre 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'avant Hunters : Les folles nuits de Nina Blue - Novembre 2010

Message  Lunedor le Ven 1 Juin - 12:41

Twisted Evil Réservé à un public adulte Twisted Evil

Nina Blue :
http://i41.servimg.com/u/f41/13/11/26/55/nina_b10.jpg
Emile :
http://i41.servimg.com/u/f41/13/11/26/55/emile10.jpg

Départ pour Eugène
Jeudi 25 Novembre 2010

Un gros type me dit de patienter dans le salon. « La Reine va vous recevoir » dit-il . A côté de moi se trouve un grand type super baraqué et à la mine pas forcément rassurante. Il a une tronche de militaire. Sûrement un vampire bien plus âgé que moi. Mais plutôt du genre à effrayer les humains de manière instinctive.

Hélèna Cole nous reçoit dans son grand bureau. Elle veut que nous partions pour Eugène dans l’Oregon pour y prendre une valise. Celle-ci est détenue par le baron Keith Meulloney. Il possède les échantillons d’une nouvelle drogue qui le préoccupe. Il n’a pas les moyens de l’analyser donc nous devons aller chercher des échantillons et les ramener à Vancouver. La Reine pense que quelques problèmes agitent le secteur de Meulloney. Helena Cole souhaite connaître la nature de ces problèmes et que nous tentions de les résoudre si jamais le baron en fait la demande. On devrait trouver le type à son club : Skinner’s Mudhole.

On s’en va. Une personne sort avec nous de la pièce, Jane Deady. Elle nous remet de la thune et une lettre pour Meulloney. Pour le voyage dans les contrées perdues de l’Oregon, je serai accompagnée d’Emile, le grand baraqué rencontré lors de la petite entrevue avec la Reine.

Quelques temps plus tard on embarque dans un petit avion privé. Après un peu plus de deux heures de vol nous atterrissons à Eugène. On ne perd pas de temps pour aller au club. Ce club n’est pas loin de l’université. Du coup il y a un grand nombre d’étudiants et d’étudiantes dans les lieux. Je commence à mater un peu les individus les plus attrayants, qu’ils soient des mecs ou des nanas.

Je vais m’installer à une table alors qu’Emile… quel nom laid quand même… tente d’obtenir un rendez-vous avec Meulloney. Moi je commence à briller auprès d’une foule de jeunes étudiants. On me donne même une invitation pour la fête de la fraternité thêta alpha thêta. Emile vient me voir pour me dire que le baron n’est pas là. J’utilise mes pouvoirs auprès du videur pour avoir le numéro personnel de son patron.

On sort. Il ne fait pas bien chaud. Je reviens dans la boîte après avoir consulter un annuaire électronique. J’obtiens le nom du directeur du Skinner : M.Torv. J’interroge la barmaid pour pouvoir le rencontrer. Elle dit de m’adresser à Jim, le chef barman. Celui-ci finit par me donner l’adresse de M. Torv. On file directement à l’adresse obtenue.

Torv habite dans une sorte de copropriété plutôt classieuse. Mais il ne répond pas à l’interphone. On prend le parking souterrain pour arriver dans l’immeuble. Emile ouvre la porte mais cela ne se fait pas sans mal… ni sans dégât. Une inspection de l’appartement commence. Quelques objets anciens laissent à penser qu’il s’agit d’une goule. Il y a des messages sur son répondeur de plusieurs nanas. Visiblement il ne les a pas écoutés.

Emile et moi retournons au club. Je reste dans ma foule d’admirateurs pour en apprendre un peu plus sur la soirée de demain et des produits qui vont y être. J’apprends surtout que la ville est très orientée écologie. Il y a un gros groupe d’anarchistes-écolos, mais peu de drogues chimiques du coup. Je vais rentrer avec une jolie nana pour jouer la provocation. On s’installe dans la cave d’une sororité, qui sera fermée durant la journée grâce à Sidney, la fille avec laquelle je suis sortie du Skinner.

Vendredi 26 Novembre 2010

Je téléphone à cette étudiante rencontrée la veille, Sidney, pour savoir s’il y a une fête dans le campus et si elle peut nous y emmener, Emile et moi. Elle me répond par l’affirmative. Avant de m’y rendre je téléphone au Skinner pour avoir des nouvelles de M. Torv, mais les employés n’en ont toujours aucune. Emile lui téléphone à Hélèna Cole pour la tenir au courant de nos avancées. Comme nous allons restés plus longtemps que prévu, elle nous fait ouvrir un compte pour couvrir nos frais. La patronne veut absolument savoir ce qui se passe dans le coin. Emile discute ensuite avec Jane, l’amie de la Reine, qui nous demande de suivre la piste de la drogue avant tout.

J’achète quelques cachets sur le chemin de la fête. Des médicaments qui pourraient passés pour de l’extasie. Malheureusement mes connaissances médicales sont limitées et je ne trouve pas tout à fait ce que je veux. Peu importe, c’est juste pour un éventuel coup de bluff auprès d’un dealer.

J’arrive assez tard à la fête avec Sidney dans mes bras. Je me suis habillée de manière sexy et la jeune humaine est aussi pas mal dans ce genre. Notre entrée dans la fête est bien remarquée et les regards, à ma grande joie, se tournent beaucoup vers moi et ma conquête. Je vais m’installer sur un canapé avec Sidney, Emile lui se place dans un coin de la pièce principale. C’est vrai qu’il jure un peu dans le paysage.

Confortablement installée dans un canapé je joue la provocation avec ma nana de la soirée. Caresses sensuelles, roulages de pelle sexy et quelques allusions sexuelles focalisent bien l’attention sur notre « couple ». Mais, vigilante, j’observe le manège des dealers du coin de l’œil. Il y a un ou deux étudiants qui deal de l’herbe, visiblement pas des pros. Mais un homme, âgé de trente-cinq voir quarante ans, se fait passer pour un jeune étudiant et deal. Il a l’air cool, mais en l’observant un peu plus précisément, je m’aperçois qu’il est surtout très concentré sur ce qu’il fait. Il ne prend que des petites commandes, ne sert que contre l’argent… bref un vrai pro.

J’envoie Sidney lui demander un « p’tit truc spécial pour deux jolies nanas ». Elle accepte d’y aller. Le type ne se laisse absolument pas distraire par son interlocutrice et lui glisse quelque chose dans la main. Sidney me ramène deux pilules rouges sang avec une décalcomanie noire en forme de larme dessus. Je les dissimule dans ma poche et je file un des cachetons de médoc à partenaire, je ne souhaite pas qu’une bricole lui arrive, j’ai envie de me l’envoyer plus tard dans la soirée. Discrètement je refile les cachets du dealer à Emile.

Tout d’un coup, alors que je tripote Sidney sans beaucoup de retenue, un type passe au travers d’un mur. Pas le temps de savoir ce qui s’est vraiment passé, je file juste derrière le dealer qui est déjà en train de se barrer. Un coup d’œil du côté de la piste de danse pour apercevoir le responsable de l’incident qui semble ne pas réaliser qu’il est doté d’une force prodigieuse. Mais Emile est là, le gars ne devrait pas lui poser trop de problèmes.

Je quitte la fête. Le dealer monte dans sa bagnole. Je procède à une légère accélération pour grimper du côté passager, juste à côté du conducteur. Le type proteste un peu mais je lui lance un ordre mental pour qu’il fasse ce qu’il devait faire, sans se préoccuper de ma présence. Il s’arrête d’abord le long d’un magasin, où il cache quelque chose le long d’une des façades. Ensuite il fait route vers un quartier d’habitation et retourne chez lui. Il habite un coin plutôt réservé à la classe moyenne supérieure.

Une fois chez le gars, Charlie, je discute avec lui pour savoir qui lui fournit la drogue. Elle provient des frères Sisko, les patrons d’un bar irlandais, le Chamerock. La nana du dealer se pointe dans la cuisine et commence à s’énerver. Elle file vers le téléphone pour appeler la police ou un truc du genre. Je lui suggère de plutôt appeler sa meilleure amie. Elle s’exécute. Je me serais bien amuser avec elle si elle n’avait pas été enceinte jusqu’au cou. Avant de quitter l’appartement avec les clés de la voiture de Charlie, gentiment fournies par celui-ci, celui-ci me dit que la drogue porte le nom d’Angeltear.

Je retourne au campus avec la caisse de Charlie. J’y retrouve Emile qui a dû intervenir pour mater l’étudiant drogué à l’Angeltear. Drogue qui semble lui avoir donné une force incroyable. Pour en savoir plus, on va devoir aller au Chamerock. Sidney n’est pas super partante pour y aller. Du coup elle va rentrer chez elle. Je lui donne rendez-vous chez elle dans une ou deux heures. Je lui glisse qu’elle peut appeler une ou deux copines si elle veut, mais elle n’a pas l’air très emballée par cette idée. Dommage.

Le Chamerock est plutôt animé, même à cette heure si tardive. Pas loin d’une quarantaine de clients sont encore installés dans le bar à siroter des bières et autres alcools irlandais. Emile et moi faisons la rencontre d’un des frères Sisko. Il a une aura bizarre… mais je ne sais pas trop ce qu’elle signifie. Nous parlons avec lui de Meulloney et Torv. Il les connait, je suis sûre, même si il va passer tout le début de la conversation à le nier.

Je finis par lui faire cracher quelques informations sur la drogue. Il affirme que des chimistes sont venus sur la ville pour vendre un peu de cette merde d’Angeltear et qu’il en a acheté une petite quantité pour voir. J’arrive à lui faire croire que la dope est la propriété de Meulloney et qu’il va me devoir un service si il ne veut pas se créer de gros problèmes.

Je retourne au Skinner avec Emile. Les pistes ne sont pas très nombreuses pour retrouver Meulloney. Je baratine un peu le videur pour qu’il nous laisse l’accès au bureau de Torv. Je lui fais croire que nous avons eu des nouvelles de ce dernier et qu’il nous envoie chercher quelque chose dans ses affaires.

A l’intérieur du bureau de Torv il y a les traces d’une bagarre maladroitement dissimulée. On a rangé les papiers tombés par terre en pile sur le bureau, un cadre manque au mur et de la poussière de verre est présente sur le sol. Emile et moi commençons à fouiller la pièce. Sous le tapis, qui ne devait pas être là à l’origine, se trouve une tâche de sang qu’on a épongé. Emile utilise une de ses facultés pour lire les derniers souvenirs d’une chaise brisée. Il semble que quelqu’un soit tombé lourdement dessus. Emile perçoit la présence de quelqu’un d’effrayant au moment où l’incident s’est produit.

Je commence alors à trifouiller dans les dossiers informatiques de Torv. Dans les dossiers ouverts récemment il n’y a presque que de récentes factures inintéressantes. Mais deux d’entre elles sont un peu particulières, car elles ont été réglées par internet. Il s’agit des impôts fonciers de l’appartement de Torv et d’un autre appartement. Il va falloir aller voir ce dernier. Peut-être y trouverons-nous de nouvelles pistes. Je me fais embarquer pour l’adresse en question de ce nouvel appartement par un beau mec déniché au Skinner. Je lui ai promis une jolie surprise plus tard dans la soirée. Emile lui est déjà parti à pieds quand je sors du Skinner.

Je rejoins Emile à l’adresse trouvée sur l’ordinateur de Torv. Je dis à mon bel étalon de la soirée de patienter dans l’auto. Emile défonce la baraque en question, une maison de briques plutôt classe et moderne. A peine sommes-nous à l’intérieur qu’Emile me dit entendre des cris de détresse. Il fonce. Nous retrouvons une femme en train de suffoquer dans la baignoire. Il s’agit d’une goule mourante. Je crains que Meulloney soit très mal… pour ne pas dire mort.

La goule étant notre seule chance d’en apprendre plus sur ce qui a pu arriver à Meulloney, je lui offre de mon sang pour qu’elle puisse continuer à vivre. Après l’avoir examinée un peu plus attentivement, je dois avouer qu’il s’agit d’une belle femme d’une trentaine d’années. En plus le reste de la maison est plutôt sympathique, décoré avec goût et cossu. Il y a même quelques toiles de peintres connus. La propriétaire a bon goût. La conserver comme goule ne sera peut-être pas un mauvais choix. Reste deux ou trois choses importantes à savoir sur elle.

Dans la cave de la maison, il y a un refuge pour vampire, un refuge de secours. Du coup Emile va rester là-bas pour veiller au bon rétablissement de la goule. Moi je file retrouver Sidney au campus pour un petit plan à trois. J’en profite pour reprendre un peu de force en dégustant un peu de sang de mes deux partenaires alors qu’ils s’amusent avec mon corps.

Samedi 27 Novembre 2010

Le soir venu je file à la propriété occupée par la goule de Meulloney… enfin anciennement la goule de Meulloney. Elle est désormais liée à moi. Je ne sais pas trop comment elle prend sa nouvelle situation, mais je serai bientôt fixée sur le sujet.

Quand j’arrive, Emile me dit que la goule dort encore. Je vais dans sa chambre. Le vieux soldat est sur mes pas, sûrement qu’il est pressé d’en savoir un peu plus sur ce qui est arrivé à Meulloney. Dans la chambre, je trouve la goule assise sur le lit. Elle me regarde avec peur et révérence. Elle se lève, s’incline et m’appelle « maîtresse »… J’aime bien ce titre mais ça fait un peu trop SM. Il faudra que je lui dise que Nina suffit.

Ma goule s’appelle Jessie Maguire. Emile et moi l’interrogeons sur Meulloney. Il semblerait qu’il n’avait pas vraiment d’ennemis, des inimitiés au pire. Mais l’affaire des pilules rouges, l’Angeltear, a beaucoup occupé Meulloney ces derniers temps. Un des premiers cas remarqués s’est déclenché au Skinner. Le type atteint voyait des couleurs sur les gens et sentait leurs esprits, comme si il avait le don d’Auspex. Il possédait une force et une rapidité hors du commun… pour un humain. Un autre cas a manifesté des talents pour la Domination. Mais, le plus étrange, c’est que plusieurs consommateurs de cette drogue n’ont subit aucun effet secondaire majeur. Juste ce que l’on ressent à prendre de l’extasie.

Emile téléphone à la Reine pour la tenir informée de nos dernières découvertes. Il lui annonce la mort de Meulloney et de Torv.

Pendant qu’Emile est au téléphone, j’interroge Jessie sur le travail qu’elle effectuait auprès de Meulloney. Elle me confie avoir été à son service pendant un peu plus de cinquante ans. Elle gérait sa vie quotidienne, ses déplacements et ses besoins matériels. Elle était aussi sa conseillère sur certaines affaires et effectuait de la recherche d’informations pour lui. Elle semble bien connaître les administrations, ceci est renforcé par sa formation d’avocate, qu’elle réactualise tous les quinze ans. Jessie sera certainement très utile à mes activités… enfin ça dépend combien de temps on va rester dans ce bled paumé.

Emile en a terminé avec son rapport à la Reine. Nous allons retourner voir les frères Sisko, seule piste qui nous reste pour découvrir l’assassin de Meulloney. Jessie possède une superbe corvette noire. Je lui demande les clés. Elle me les donne, mais je sens un peu de réticence dans son geste. Cette corvette est son petit bijou. J’en prendrai soin, c’est juste pour frimer un peu, je suis pas super fan des bagnoles en fait.

Alors que nous quittons la maison, je pose à Jessie une question super importante. Je lui demande si le sexe entre nanas lui plait. Elle ne répond pas trop. Tant pis… je suis sûre qu’elle craquera sur moi. Emile et moi montons dans la corvette, une petite merveille pour les fans de belles voitures, et nous filons vers le Chamerock. Je manque de talent pour le pilotage pour que la conduite soit fun.

Au Chamerock, le barman nous sert deux vraies bières. Le regard noir d’Emile y est sûrement pour quelque chose. Les frères Sisko sont absents. Au moins j’apprend que le plus vieux s’appelle Liam et l’autre porte le nom de Shun. Je file mon numéro au barman pour que Liam me contacte le plus vite possible, puis je lui demande dans quel endroit on peut s’éclater un samedi soir. Il me conseille la Dame Jeanne.

Je suis au volant de la belle corvette. Nous nous dirigeons vers la Dame Jeanne quand le téléphone d’Emile sonne. C’est Hélèna Cole. Elle désigne Emile comme Baron provisoire d’Eugène. Quelle horreur ! Une ville déjà si paumée avec un type aussi froid à sa tête… aie. Mais le pire, aussitôt a-t-il raccroché, qu’Emile me désigne comme son bras droit. Les emmerdes débutent. Va falloir créer de l’animation sinon je vais m’endormir d’ennui.

Au moins, à la Dame Jeanne, l’ambiance est bonne. Les groupes qui passent sont toniques et originaux. Des punks, des gothiques et tout un tas de personnes un peu hors des normes trainent ici. Je trouve cet endroit vraiment cool. Je me dis que ça pourrait être cool de monter un groupe. Je me verrai bien chanteuse.

Vers deux heures du matin, alors que nous sortons de la Dame Jeanne, je reçois un coup de téléphone de Liam Sisko. Il me donne rendez-vous au Chamerock, demain, à 19h. Un peu plus tard, vers trois heure du matin, c’est au tour d’Emile d’avoir un coup de téléphone. Un certain Harwey Ringwall nous attend au Continental, un des cinq étoiles de la ville.

Nous arrivons au Continental. A la réception de l’hôtel un vieux bonhomme nous attend avec ses bagages. Il s’agit d’Harvey. Il nous amène dans sa suite. Là-bas il nous présente la liste des réseaux de Meulloney, ainsi que ses biens matériels et immobiliers. Il commence à gérer avec Emile la succession des affaires de l’ancien Baron. Harvey insinue que nous serons coincés à Eugène au moins pendant un an, le temps de voir si Emile a l’étoffe d’un Baron. Un an ! Il va falloir que cette ville bouge… vraiment.

Harvey commence la description du domaine de Meulloney et, désormais, celui d’Emile. Il s’agit autant d’influences diverses, que de propriétés. En voici la liste :

( Influence : 2 – Prestige 1 – Prospérité 3 – Renseignements 2 – Sécurité 1)

Skinner’s Mudhole oooo
Jails, bibliothécaire occulte à la Knight Librairy (université) ooo
Immeubles d’habitation oo
Halt Center of the Performing Arts oo
Flics ripoux (gros bras) oo
Joe Hemstar (agence de detectives) oo
Curtin and Shedd (cabinet d’avocats) oo
Eyetech (agence de sécurité et surveillance) oo
Suzanne Simons (conseillère municipale) oo
KRVM (radio locale) oo
Blue Cat (boîte échangiste) oo
Black Dog (agence de pub) oo
C Cure It (agence de vigils) o
EFS (transporteur privé) o
Epsilon gamma (sororité) o
Laser Quest o
Fighting spirit (salle de boxe) o
Kévin Fish (chef de sécurité de l’aéroport) o
Oregon Ducks (Sportifs étudiants) o
Lenny (truand raté) o

Tout cela va nous occuper jusqu’à aube.
avatar
Lunedor
Admin
Admin

Messages : 754
Date d'inscription : 08/10/2008

Personnage
Nom: Clément
Race: Ange

Voir le profil de l'utilisateur http://legobelinfarceur.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum