Voyage en Ustalav

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Voyage en Ustalav

Message  naev le Jeu 25 Sep - 14:46

Salutations voyageurs,

Je m'apprête à vous offrir un billet pour une région au nord du Lac.
Êtes vous prêt pour visiter L'Ustalav ?
Oui ? Alors vous êtes fou...... Ou allez le devenir.

Je vais vous transmettre en ces lieux progressivement les informations nécessaire à votre survie... enfin.... pour retarder votre échéance.

Installez vous.
Prenez votre temps.
Ecoutez.... il en va de votre vie.......

" />

La Principauté Immortelle d'Ustalav est un royaume noyé dans la brume. Celle qui fut une terre fière est devenue le berceau d'innombrables horreurs et a été anéantie par les griffes du Tyran qui murmure.

L'Ustalav est situé sur la rive nord du lac d'Encarthan, au fond de la baie d'Avalon. La position de l'Ustalav est précaire du fait qu'elle est enclavée entre deux nations qui lui sont ouvertement hostiles : le territoire orque de Belkzen à l'ouest et la Plaie du Monde au nord. Si les pays situés à l'est sont principalement occupés par des humains, ils n'en sont pas plus amicaux puisqu'il s'agit du tyrannique territoire du Razmiran, des chaotiques Royaumes Fluviaux et de la barbare Numérie. Considérant la nature de ses voisins, il est presque logique que l'Ustalav se soit replié sur lui-même et peu accueillant pour les étrangers. Finalement, seul Dernier-Rempart, au sud-ouest, semble éprouver quelque amitié envers l'Ustalav, malgré la suspicion dont il fait preuve à son égard.

L'Ustalav est divisé en douze comtés presque autonomes regroupés dans deux provinces historiquement et politiquement séparées : la Soivoda et les Palatinats. En plus de ces douze comtés, il en existe un treizième qui n'a pas de gouvernement propre et qui n'est pas peuplé. Il s'agit des restes de deux anciennes provinces - Virholt et Grodlych - qui furent ravagées pendant le règne du Tyran qui Murmure il y a près de mille ans et qui n'ont jamais réussi à se remettre debout.

L'histoire de l'Ustalav
L'histoire moderne de l'Ustalav a débuté autour de 2361 AR, lorsqu'un grand nombre de familles varisiennes colonisèrent les terres abandonnées du nord du lac d'Encarthan, à l'ombre des montages Affamées. L'Ustalav ne devint une nation à proprement parler que lorsque l'ancien héros Soividia Ustav unit les différentes colonies varisiennes, créant ainsi le pays qui porterait désormais son nom. Ces clans commencèrent à expulser les habitants d'origine orque, numérienne ou sarkorienne. Pendant les cinq siècles qui suivirent la conquête d'Ustav, le pays fut en état quasi constant de conflit latent entre les clans des familles varisiennes, qui se querellaient pour tout et n'importe quoi. En vue de prévenir une guerre civile, la Princesse Carmina Ustav sépara le pays en seize comtés en 862 AR qu'elle donna à perpétuité aux différentes familles nobles. Chaque dirigeant de comté possédait alors une autonomie significative, bien qu'ils devaient vouer allégeance au monarque, héritier d'Ustav. Cette répartition fit cesser les tensions et marqua le début de la croissance et de la prospérité du pays.

L'ascension du Tyran qui Murmure
L'âge d'or de l'Ustalav se termina tragiquement par la révélation qu'un sombre dessein s'ourdissait sous son sol depuis bien avant l'arrivée des colons varisiens. Inconnu des dirigeants du territoire, les restes du seigneur immortel Tar-Baphon avait été enterré en Ustalav. En 3203 AR, Tar-Baphon revint d'entre les morts et se fit reconnaître sous le nom de Tyran qui Murmure, une liche d'une incroyable puissance. Il créa rapidement de grandes armées de morts-vivants et, grâce à sa diplomatie, parvint à réunir sous ses ordres les orques du territoire de Belkzen voisin. Avec l'aide de ses deux forces d'une très grande puissance, le Tyran qui Murmure conquis facilement l'Ustalav et réduisit sa population en esclavage.

La Croisade Brillante
Pendant plus de 600 ans, les restes pourrissants du fier Ustalav dépérirent sous les règles despotiques du Tyran qui Murmure. Ce n'est qu'en 3754 AR que les premiers signes d'espoirs apparurent. Considérant que la nation nécromancienne présentait une trop grande menace pour la suite de son expansion, le Taldor démarra la Croisade Brillante. Des guerriers venus de tout l'empire taldan se regroupèrent à Vellumis, alors en Ustalav et en firent un avant-poste croisé. Il y furent rejoints par les nains du royaume de Kraggodan et par les Chevaliers d'Ozem. Ce n'est qu'en 3828 AR, soit 75 ans après le début de la croisade, que le Tyran qui Murmure fut défait et que l'ombre qui planait au-dessus de l'Ustalav se retira. Le Tyran fut emprisonné dans sa capitale hantée de Gibet et l'Ustalav vit quatre de ses comtés disparaître : deux furent déclarés inhabitables et devinrent la terre morte de Virlych, les deux autres furent donnés aux croisés pour créer le Dernier-Rempart, gardien permanent contre la résurgence des horreurs.

La lente remontée
L'Ustalav fut rétabli après la chute du Tyran qui Murmure et fut renommé Principauté Immortelle d'Ustalav, mais le royaume ne put jamais atteindre sa gloire passée. La lignée royale de Soividia Ustav avait disparu durant les années sombres de l'histoire de l'Ustalav et les quelques nobles survivants qui s'affrontaient pour la trône n'avaient que de très lointains liens avec l'ancienne famille régnante. La couronne fut finalement confiée à la famille de la Maison Ardea. Cela contribua à intensifier les conflits au sein de la noblesse et à ralentir encore plus le déjà lent rétablissement du pays.

L'ustalav est désormais un pays fortement divisé, luttant pour affirmer un semblant de sa grandeur passée et portant le fardeau d'une histoire sombre que peu de pays ont eu à supporter.



_________________
Christ. Pas celui avec l’auréole, celui qui grogne et qui est de mauvaise foi ........
avatar
naev
Admin
Admin

Messages : 818
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 42

Personnage
Nom: Christ
Race: Pas elfe en tout cas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum