Hunters - Saison 1 Episode 05

Aller en bas

Hunters - Saison 1 Episode 05

Message  Lunedor le Ven 1 Juin - 13:19

Walking Dead Saison 2

- Bonjour tout le monde! Harold, salut! Chase, vous vous souvenez? J'allais au Starbuck, vous étiez sur le chemin, alors... En plus, je vous ai trouvé un article ce mois-ci dans 'JAMA' sur les dommages neurologiques imputables à une appétence éthylique, et une enquête à propos du Syndrôme d'Alcoolisation Foetale. Enfin. Il s'en est passé de drôles encore cette semaine.

Malgré les vaillants efforts de médiatrice de Taki pour réconciler La Fouine et Wolf, le premier squatte toujours chez elle. Comme il fallait s'y attendre la cohabitation pendant les vacances n'a pas été idéale: il met la musique à pas d'heure, laisse traîner ses affaires, et de manière générale se comporte comme en terrain conquis. Les paris sont ouverts - combien de jours avant que l'infiniment conciliante Taki finisse quand même par lui montrer la porte? Heureusement pour tout le monde, les cours ont repris, lui permettant la petite bouffée d'oxygène nécessaire à son équilibre.

Harold: "Moi, j'ai rendu visite à mon marshall à l'hôpital. On lui a collé une balle dans le buffet. Il enquêtait sur un traffic de drogue concernant un autre de ses protégés, qui est mort dans la bagarre. Là, il est coincé dans le coma. Je trouverais le fin mot de l'histoire, vous verrez".

- Quant à moi, j'ai gardé l'oeil sur nos zigottos de Noël. Le Père Noël est mort avant même de sortir de prison, le ninja une semaine et demi après son arrestation. L'état du playboy se dégrade toujours à l'hôpital; ce n'est qu'une question de temps maintenant. Ca fait cher payé pour un ego surdimensionné. Lisa, par contre, paraît désormais hors de danger, tout comme le dernier gars (si l'on oublie les avatars de la condamnation qui lui pend au nez).

Mercredi 5 janvier 2011
Hult center

Violet fait sa ronde dans les couloirs, ignorant les menues infractions au réglement, comme les étudiants qui fument dans l'enceinte de la fac, lorsqu'elle se fait percuter par un Lucas empressé et chargé de matos: "Désolé! on se voit plus tard!"
A peine se retourne-t-elle que surgit une créature menaçante, qu'elle bastonne par réflexe: "C'est fini, Halloween!"

(Générique)

Je retrouve Violet, ronchonnante, devant le bureau du proviseur, son père: elle a été réprimandée pour avoir frappé un élève. Certains s'exhibent maquillés façon 'Thriller', l'un d'eux arborre un oeil au beurre noir tout ce qu'il y a d'authentique.

On rejoint Taki à la sortie de son dernier cours. Violet lui crie de se mettre à terre, et bien sûr elle s'exécute sans plus de réflexion. Les pseudo-zombis sont davantage surpris de son mouvement qu'elle ne l'est de leurs déguisements - c'est l'avantage d'habiter un autre 'plan' que la plupart des gens!

On doit toute cette animation à la fraternité Alpha Star. Ils ont obtenu l'autorisation de fêter la fin de la saison 2 de The Walking Dead. C'était une autre discipline en médecine - ou tout du moins les cadavres étaient tout ce qu'il y a de rééls. Bref, l'apogée sera vendredi, une grande soirée zombi au sein-même du Hult. J'ai un vrai mauvais pressentiment: l'occasion est trop belle pour que l'une des créatures surnaturelles de cette ville la laisse passer. C'est clair, je vais éviter les lambeaux de peau et le teint verdâtre post-huîtres pas fraiches et me déguiser genre Lara Croft ou Resident Evil. Scout toujours prêt et tout le tralala.
En plus, Violet a l'air bien décidée à leur pourrir la vie en contrepartie de ses récents déboires. Même sans activité spécial-Hunters, ça promet d'être animé.

Jeudi 6 décembre, nuit
Chambre de Chase

Il faut que je pense à faire livrer une bouteille du meilleur champagne à Nina. Que ce fut ou pas son intention, je lui dois une superbe soirée.

Hormis le petit couac quand Lena est tombée sur une invitation pour un repas d'exception pour deux au 'Mille-et-une nuits', un restaurant de prestige à l'ambiance calfeutrée, et deux billets pour un concert à la Dame Jeanne et qu'il a fallu que je décline le crédit de cette initiative. Pas possible non plus d'expliquer que nous devons notre bonne fortune à la générosité de Nina en remerciement de la résolution de l'affaire du Angel Tear. Heureusement que Lena n'a pas vu sa note: elle proposait, à sa façon toujours si délicate et subtile, l'alternative d'un plan à trois.

Pour ne pas être en reste et éviter l'élection d'un capitaine de soirée, j'ai fait appel aux services d'une limousine. Tout s'est déroulé merveilleusement de bout en bout, et sans convocation impromptue pour examiner un cadavre de loup-garou ou surveiller une réunion de sorcières! Nope, nous étions dans l'épisode spécial Saint Valentin ou Bal de la Promo plutôt qu'Halloween. Fondu au noir alors que nos protagonistes trébuchent dans la chambre, enfiévrées par les besoins contraires de demeurer étroitement embrassées corps-à-corps et de se séparer le temps d'ôter toute barrière vestimentaire. Pas le plus désagréable des clichés, hein.

- Chase? Donne-moi juste une minute et que je sois damnée si tu as encore l'esprit à rêvasser!

- Pas du tout, beautiful, je savoure le moment. Pas que ça doive t'arrêter pour autant! Euh, tu es qui déjà?

- Tu vas voir, je suis qui!

- Le livreur de pizza? Non, je sais, une représentante Avon. Un témoin de Jéhov-<pfft>

(plus tard)

- La réparatrice de photocopieuses?

(bruit de tape - rires)

- Hum... Juste parfaite? Au parfum enchanteur? Bon goût aussi, ça ne gâche rien.
Qui a besoin de sommeil, vraiment?

Vendredi 7 décembre
Hult center

On n'aurait pas pu enchaîner sur une soirée plus opposée à celle de la veille en le faisant exprès. Quand Lena, qui est en congés, finit par se laisser convaincre de m'accompagner, la fête zombi bat son plein. Une foule variée se presse dans les couloirs, et le bon goût s'est fait la malle. Ne parlons même pas du punch exécrable qu'ont prévu les organisateurs. Pas mal de visages familers - et pas forcément bienvenus genre Caélyss, La Fouine, Zéphyr...

Violet, environnée d'un nuage de mauvaise humeur, joue les videurs à l'entrée, exigeant la présentation des cartes d'étudiants. L'inspecteur Adam Findley l'aborde au sujet de Cassidy, qu'il cherche toujours, puis se mêle aux étudiants.

Harold paraît enchanté par la présence de Tiléouka, une des sorcières liées à Caélyss. C'est un peu indécent de voir quelqu'un de son âge réagir clairement sur un plan sexuel, surtout pour une jeunette. C'est comme de voir ses parents! Et hélas, avec ma mère, j'en sais plus sur le sujet que je l'aurais voulu. Brr. Tiléouka ne comprend pas vraiment pourquoi, mais Caélyss a l'air fâchée contre lui ces derniers-temps. Elle-même dit pratiquer la magie blanche. Pendant qu'ils conversent, Taki examine son aura: enfin un membre de l'Alliance des Six qui n'est pas possédé! Elle semble plutôt cool, hormis une inquiétude sous-jacente. Tu m'étonnes, vue la situation de ses collègues. La Fouine interrompt Taki, espérant la convaincre de vendre sa beuh, pour son propre intérêt bien sûr.

Je présente Lena aux différents étudiants qui viennent me saluer. Apercevant Nina, elle s'étonne de son essaim de copines. "Elle est avec laquelle, en fait?" C'est vrai que nous n'avions jamais vraiment évoqué son mode de vie libertin. Kitara, sans Slash, arrive sur ces entrefaites, clairement dans le but d'avoir une discussion privée. Du coup, je m'éclipse 10 mn, confiant Lena aux bons soins de Violet, et on s'isole près de la machine à café. Je m'étonne de ce que peut lui apporter d'être une relation parmi d'autres pour Nina. On discute aussi de la possibilité de se retrouver, avec Slash, pour un entraînement, puis nous en venons à ce quji l'amène. La Lame Blanche suivait divers incidents qui leur laissaient penser qu'une vampire avait débarqué en ville, et puis elle a disparu. J'appelle Nina pour qu'elle nous rejoigne. Elle débarque avec deux de ses copines, Kirsten et Mary. Kitara répète ses infos, mais Nina n'étant au courant de rien, on décide de garder l'oreille au sol et de se tenir informées. Je m'empresse de rejoindre Lena avant que Violet la branche sur une discussion sur son arme de poing favorite.

Alors qu'Harold est distrait par un appel l'informant du décès de son marshall, Zéphyr en profite pour aborder Tiléouka. Soulagé lorsque Harold le chasse, elle exprime son ras-le-bol de subir les conséquences de ses affaires avec Caélyss: là, il demandait après un certain Sven. Harold s'excuse pour régler les choses, à sa façon, avec Zéphyr, comprendre lui expliquer que Sven a "déconné grave" et qu'il a dû être éliminé: "c'est notre job de Hunters: s'il y a un problème vous venez me voir - ou Chase, c'est notre chef".
Zéphyr prend ça plutôt mal: "vous allez le regretter.

- Tu ne veux vraiment pas que je dise à qui de droit ce que tu as fait à Chicago".

Harold retourne sereinement auprès de Tiléouka.

De son côté, Caélyss, au prétexte qu'elles sont parties sur une incompréhension, aborde Taki pour lui proposer de venir à une réunion le lendemain et apprendre à mieux se connaître. Taki lui demande carrément quel type de présence l'accompagne en permanence. Et oui, c'est nous les Hunters, tout en délicatesse et subtilité. Caélyss est surprise et se met sur la défensive.

- "Eh, je suis shaman, c'est mon job les esprits. C'est juste que je n'arrive pas à déterminer si c'est une influence positive ou négative.

- C'est un conseiller, un mentor. Il s'appelle Abel.

- Comme Abel et Caïn?

- J'sais pas.

- Et vous vous être rencontrés comment?

- On a trouvé un commun accord. Un pacte."

Taki perçoit qu'elle a déstabilisé Caélyss, qui l'avait abordée en position de force et remet désormais en cause le principe de son intégration au sein de l'Alliance - et s'eclipse. Taki met en garde La Fouine: "Cette femme, si tu la vois, c'est quelqu'un de dangereux." Après quoi, elle va saluer Nina, toujours devant la machine à café avec ses deux copines et Kitara. Elle évoque ses problèmes de cohabitation avec La Fouine: - "T'as pas une idée pour régler les choses avec Lukas?

- Tu sais, j'ai de la place dans mon manoir.

- Et sinon un démon qui s'appelle Abel, ça te dit quelque chose?"

Harold, toujours en compétition pour le titre de Hunter le plus subtil (pour une fois, je ne participe pas au 'banzaï, assez de langue de bois'), y va cash avec Tiléouka, genre je suis inquiet pour toi, de la mauvaise influence des membres de ton coven, sachant que la majorité sont sous influence démoniaque (et vlan). "Je suis un peu le cul entre deux chaises, et ça m'emmerde parce que Caélyss déconne, j'aurais souhaité qu'elle arrête tout ça. Vous avez fait venir quelqu'un à Eugene, vous n'auriez pas dû. Tu devrais les quitter." Tiléouka passe de la frayeur à l'incompréhension la plus complète. Il insiste: "Tu devrais en causer avec Taki, Caélyss trempe dans des trucs vraiment pas clairs".

La soirée se poursuit, animée. A son apogée, les étudiants d'Alpha Star lancent un défi: "Oserez-vous affronter notre attraction principale, le Couloir de la Mort?"

Quelque chose me dit que les ennuis vont commencer.

Ils ont converti le couloir principal en maison des horreurs. Chacun de notre côté, nous décidons de rester en dehors de tout ça. On entend des rires, des cris de frayeur complaisants - et puis le ton change et s'empreint d'une terreur véritable. Une foule d'étudiants désorganisés fuit vers la sortie, à l'instar de poulets sans tête. Je me résigne: encore une soirée qui évolue de façon incontrôlable. Harold guide les gens vers la sortie, pour contenir l'hystérie collective. J'empoigne des élèves au hasard et finit par apprendre que certains auraient vu un vrai cadavre, les autres suivent simplement le mouvement de foule. J'entraîne Lena et Violet à contrecourant. On tombe sur le corps d'un étudiant qui porte des marques de morsures, l'oeuvre d'une mâchoire humaine. C'est vraiment gore, il manque des morceaux conséquents - faut y aller pour faire un truc pareil, à la fois en force et en tripes. Je ne ressens pas d'intervention surnaturelle, au-delà de l'horreur de cette découverte. Clairement, on a dépassé le domaine du soin, pour entrer dans celui de Lena, qui établit que le type doit être mort depuis plusieurs heures. Violet appelle les flics, puis son père, sans cacher une certaine satisfaction: "Je l'avais bien dit, que c'était une mauvaise idée d'autoriser ça".

Dean Winchester débarque, au grand dam de Taki, qui essaye de se faire discrète - et échoue. Elle l'oriente vers le lieu de l'incident. Il commence à plus ou moins prendre des dépositions.

Les étudiants d'Alpha Star sont dévastés. Ils ont travaillé pendant deux jours sur leur animation, jusqu'à cet aprèm, sans rien noter de suspect. Ils ne voient pas qui est la victime ni qui a pu faire ça. En même temps, n'importe qui aurait pu facilement avoir accès aux lieux et déposer un corps, c'est un lieu public.
Harold reste aider la police, et Taki, Violet, Lena et moi allons boire un verre pour finir sur une autre note avant de rentrer dans nos pénates respectives. Fin de la lune de miel, jusqu'à ce que la situation s'éclaircisse.

Samedi 9 décembre
IHOP (International House of Pancakes)

Le journal du matin confirme l'identité de l'étudiant retrouvé mort. Le légiste a déterminé qu'il était décédé depuis environ une journée avant sa découverte, ce qui implique qu'il ait été vraisemblablement tué à un autre endroit. Les morsures seraient post mortem. Va savoir, il est peut-être mort de façon naturelle et un malade en a fait son casse-croûte. Parfait sujet de conversation pour notre brunch!

Nous nous sommes rejoints pour rendre compte de nos occupations et conversations respectives la veille.

Harold révèle que Caéyliss est de sa famille, même si elle l'ignore. De ce fait, il voudrait qu'elle sorte de ses histoires, et il préférerait que ce soit sans la tuer, même s'il est conscient qu'elle est mêlée ou responsable d'un paquet de saloperies.

Notre échange est suspendu lorsqu'il reçoit un lien vers un vidéo sur internet. On voit un plan sur le cadavre dans le 'couloir de la mort', puis ça reprend sur trois pseudo-zombis horriblement déformés, les chairs tirées ou découpées par endroit, enchaînés au mur d'une cave, avec au premier plan une brunette maquillée en blanc façon Ziggy Stardust macabre. Elle menace Eugene de la Moisson, des flots de sang à venir. Les commentateurs, déjà nombreux, la surnomme la Nécromante. La cave n'a aucune particularité identifiable, la vidéo est passée par des sites en Russie. Impasse.

Kitara, par téléphone, nous donne quelques précisions sur les incidents que la Lame Blanche a remarqués: des usages de pouvoirs supposés vampiriques, par une jeune brunette. Ca ne fait pas lourd comme piste. Ca peut aussi être une autre créature aux pouvoirs similaires, qui sait.
Violet obtient de son pote Lucas les photos de la soirée. Rien de spécial, sauf le portrait d'une goth qui se démarque, rousse avec un maquillage blanc.

Même jour
Domicile de Taki

On passe récupérer le nécessaire pour que Taki puisse vivre chez moi les prochains jours, dans la chambre d'ami, au cas où il y ait des conséquences à sa discussion avec Caélyss.
La Fouine a le culot de râler qu'on le laisse dans la merde! Je ne suis pas certaine qu'on puisse compter sur lui, quoi qu'il en dise, pour nous tenir informés si quelqu'un passe.

Même jour
Domicile d'Harold

Harold fait le point sur son enquête sur la mort de son marshall. Il a eu accès à peu d'infos. Le type mort appartenait à un gang de NY contre lequel il a témoigné dans une histoire de braquage, une affaire qui se démarquait de leurs occupations typiques. On ignore comment ils ont réussi à le retrouver, en dépit du programme de protection des témoins.

Fin de journée
Pink Crazy Monkey

En début de soirée, minus Harold, on passe voir Nina au PCM. Au bar, Sydney nous informe qu'on l'a manquée de peu: elle est déjà partie chez Taki. Violet la rappelle pour qu'elle nous rejoigne. La discussion part un peu en vrille en l'attendant... et après. Ca doit être une pleine lune. Nina a trouvé des bouquins sur l'exorcisme, les démons, etc, issus de la 'Knight Library'. Il n'y a pas de nouvelle de la supposée nouvelle vampire. La tradition voudrait qu'elle se présente au baron, un certain Emile, en arrivant. Nina se révèle une mine d'informations en matière de zombis. Ils sont créés par la magie noire. Un bon point, mordus ou pas, on ne risque pas de contamination. Ca élimine les théories virales.
Au moment où on s'apprête à partir, DJ Cassidy titube dans le bureau, empestant l'alcool, et s'en prend verbalement à Nina, sur sa nature de vampire. Ca expliquerait la remarque sybilline de Nina la veille, quand elle disait que ses Blue Girls étaient désormais au courant.

Au même moment
Campus du Hult

Harold patrouille autour du campus. Il remarque une silhouette titubante. Etudiant bourré? L'odeur et une horrible fracture ouverte du bras révèlent sa nature de zombi. Il se déplace avec une rapidité étonnante - Harold râte son orbite, empâlant son torse sur son pic à glace, à l'instar d'un papillon de collection, et le maintient à distance.

De sa main libre, il m'appelle, interrompant la scène de ménage. On s'excuse auprès de Nina et, le temps qu'il achève le zombi et disperse un groupe d'étudiants curieux, rejoignons l'homme de ménage. Le cadavre porte encore à l'orteil une étiquette de la morgue. Il a été vêtu au plus simple; des tongs, un jean, un t-shirt. Il présente également des marques de morsures récentes, post mortem.

Harold contacte son informateur à tout faire, Marcus, qui lui apprend que c'est l'Alliance des Six qui gère ce type de problèmes d'habitude. Du coup, il appelle Caélyss, en plein milieu de sa réunion. Elle nous envoie Mystraëlle, qui serait la spécialiste du sujet. J'offre à Slash, qui saute sur l'occasion, et Kitara de profiter de la chasse, en alternative au menu 'vampire' habituel.

La sorcière a vu la vidéo qui circule sur internet sans identifier a priori la Nécromante, qui ne serait donc pas une locale. Les rituels et leur productivité dépendent de la puissance de la personne qui les pratique. Certains ingrédients peuvent faciliter le processus, comme le sang d'un vampire (bingo?), ou la possession par un esprit. Ce dernier point est exlu: il aurait fallu le couper en milliers de morceaux avant qu'il s'arrête. Pendant qu'elle fait un rituel pour en savoir davantage, Taki me prend à part et propose d'essayer un voyage astral pour remonter la piste de la Nécromante, pourvu qu'elle puisse dormir dans de bonnes conditions. Dans la foulée, elle examine l'aura de Mystraëlle. Pas de possession. Par contre, elle est habitée par une soif de pouvoir. Quant à la situation, elle y est indifférente, à ceci près que ça la fait kiffer d'être celle qui a les réponses. Mystraëlle remarque l'intrusion mais ne paraît pas s'en formaliser. Elle confirme l'usage de sang de vampire, soit en faible quantité soit celui d'un jeune pas très puissant.
Nous nous séparons pour optimiser nos recherches.

Plus tard
Morgue

C'est sans difficulté que Violet, Slash, Kitara et moi nous introduisons par la porte arrière, traditionnellement laissée déverouillée pour les pauses clopes. Les lieux me sont familiers, le gardien absent de son poste. Nous le trouvons enfermé dans un tiroir frigorifique. Slash et Kitara demeurent hors de vue, dans le couloir. Masquées, Violet et moi prétendons être des investigateurs privés enquêtant sur des vols de cadavres. Je souligne l'intérêt d'une entraide: on aura nos infos ni vi ni connu et il ne perdra ni son boulot ni sa vie si on prévient le 911 pour qu'il soit découvert impuissant mais avant que le froid provoque des dommages irrémédiables pour lui. Il estime avoir été assommé aux alentours de 21h15, après avoir remarqué du bruit pendant sa ronde. Il a juste perçu un parfum féminin, mais n'a aucun autre détail sur son assaillant. D'après les registres et les places disponibles, il manque 4 corps. Sur les vidéos de surveillance, qu'on confisque pour apparaître également dessus, on voit la goth rousse avec un zombi au bout d'une laisse arriver vers 21h10, puis le zombi sortir les cadavres un par un. Leur véhicule est hors champs. Comme convenu, le garde retourne dans son tiroir, et on signale au 911 avoir vu des gens sortir de la morgue avec des corps, peut-être des étudiants en médecine facétieux?
Slash s'impatiente d'en découdre. Sauf que faute d'info, pas de piste, donc pas de bagarre!

Au même moment
Le campus

Harold poursuit ses rondes en voiture autour du campus, tout en veillant sur Taki.

Elle suit la piste astrale jusqu'à une sorte de loge, au décor un peu vieillot, où la Nécromante maquille son masque en face d'un miroir. Un gamin-zombi s'approche, machouillant un doigt. Ce n'est cependant que lorsque la nénette ôte son masque, révélant un visage plus ou moins normal dans sa partie supérieure, front et yeux, et squelettique à partir de la fosse nasale, qu'elle se réveille en hurlant.
Les réflexes d'Harold sont aussitôt engagés, craignant un danger.

10 mn plus tard
Un bar anonyme

On cherche sur internet des adresses de vieux théâtres et obtenons deux touches. Nous décidons de commencer par celui qui est le plus délabré, faute d'occupation et de travaux de réhabilitation.



Plus tard
Un théâtre désaffecté

L'entrée principale est solidement condamnée, mais celle de derrière est simplement barricadée par des planches. Lassée par les 5 minutes perdues pendant lesquelles chacun se renvoie le balle et refuse d'ouvrir la porte en premier, je m'y colle. Derrière, un long couloir, des murs délabrés, avec des affiches lépreuses qui tombent au sol. Des traces de sang: banco.

J'entends un grognement. La femme zombi de la vidéo se précipite en ma direction à une vitesse incroyable. Bien que je réagisse au quart de tour et effectue un tir parfait au moment optimal, elle est d'une telle rapidité qu'elle parvient à se décaler pour n'être qu'à peine eraflée. L'espace d'un battement de coeur et elle est au contact, me renversant. Dans la mêlée, elle parvient à me mordre, sans trop de dommage heureusement. Même à bout portant, elle est extrêmement agile et ni Harold ni moi, malgré notre expertise, ne parvenons à la stopper. Slash s'en mêle, un énorme coupe-choux à la main. Ca devient un peu brouillon. Changement de tactique, je l'immobilise par les bras et le torse, dos à moi, permettant à Violet de lui exploser la gueule, me parsemant hélas de bouts de chair décomposée.

En quelques secondes, nous avons lourdement annoncé notre présence. Kitara va couvrir la porte principale afin de s'assurer que nul ne nous échappe.

Au bout du couloir, un rai de lumière s'échappe d'une seule porte. Sans autre préambule, Violet tire à travers, puis force l'entrée. A terre, le corps du gamin-zombi, rendu à sa rigidité cadavérique, bloque un peu le passage. Il s'agit bien de la pièce que Taki a 'vue', vide. La fenêtre s'ouvre béante sur la nuit d'hiver. Je préviens Kitara de se mettre aux aguets d'une personne en fuite - rien. Sur la console, un carnet, dans lequel la Nécromante explique ses plans: en gros elle est animée par un désir de revanche par rapport à Eugene. Elle est revenue avec une disciple prometteuse, Morthia, la rousse.

On trouve l'accès à la cave, dont s'échappent des cris de rage. La vampire, Zaria, est maintenue par des chaînes d'argent, complètement enragée. Au grand dam de Slash, dont les yeux brillent à l'idée de faire un kebab, on la libère, pourvu qu'elle se tienne tranquille. Harold la laisse boire un coup à son bras sous notre supervision. Il la brûle avec la chaîne pour la stopper. Elle est complètement inexpérimentée, âgée d'à peine 3 semaines, son sire étant mort aux mains d'autres vampires parce qu'il n'avait pas le droit de procréer, et à la masse par rapport aux traditions vampiriques. Elle a plein d'idées fausses. Son sire se prenait pour un genre de Bela Lugosi caricatural. Elle a été capturée devant une discothèque alors qu'elle se nourrissait. Elle ignore tout des plans de la Nécromante, à laquelle elle voue une haine farouche. Violet contacte Nina, qui accepte sans trop d'enthousiasme de lui servir de mentor.

Nous convenons de retrouver Kitara et Slash le lendemain pour remettre ça.

Violet et Harold restent un peu. Ils examinent les traces sous la fenêtre. Quelque chose cloche, la Nécromante n'a pas dû partir à pied, il n'y a pas de traces au sol, et il aurait fallu une athlète pour passer par le toit. Un frisson parcourt l'échine de Violet à l'horrible réalisation: à moins qu'elle vole...
Une voiture se gare devant le théâtre, dont sortent la rousse et son zombi-pet. Harold et Violet préparent leur embuscade. Le premier tire dans le genou de l'apprentie, qui s'écroule, puis la tient en joue en pleine face pendant que Violet gère le zombi, qui s'éffondre au premier impact et s'agite faiblement avant qu'elle l'achève d'une seconde balle.

Pendant ce temps
Domicile de Chase

Taki est épuisée et va se coucher à peine arrivée, marmonnant un bonsoir. Je donne quelques vêtements à Zaria et lui propose une douche avant de l'accompagner Zaria au TCM. Je m'enferme de mon côté dans ma salle de bain et fait couler longuement l'eau brûlante afin d'effacer toute trace de chairs décomposées. Je n'émerge de ma transe qu'au son du téléphone: Violet et Harold me ramènent l'apprentie, qui se vide de son sang.
Moyennant un peu d'organisation pour que nos invitées ne se croisent pas, Violet prend en charge Zaria dans ma Lexus, et Harold conduit 'Morthia' dans le garage. Pas question que Lena débarque inopinément sur cette scène, ou Billy. L'intervention n'a rien de particulièrement compliqué, même sans salle d'opération adéquate. La balle a traversé le muscle sans endommager os ou articulation. Ca fait du bien de dérouiller un peu mes talents. Morthia n'est pas en état d'être interrogée de suite, elle demeurera inconsciente jusqu'au lendemain. Par contre, il n'y a pas grand risque à la déplacer, moyennant certaines précautions, et Violet la gardera à l'atelier en attendant, comme Sven.

Au même moment
Pink Crazy Monkey

Zaria réalise enfin qu'on ne cherche pas à le vendre à Dieu sait qui et que les vampires peuvent vraiment vivre de façon moderne et presque normale: le club est une sacrée confirmation.
Nina semble morose, avec ses problèmes persos, et n'est pas super emballée par sa nouvelle pupille inopinée. Mais forcément, jolie jeune fille... ça apaise un peu ses scrupules vis-à-vis de Zaria, qui farfouille sans gêne dans le bureau. "Vous m'avez refilé un sacré cadeau!"

Plus tard
Domicile de Violet

Violet, avant de se coucher, entreprend des recherches dans les archives des Hunters: à la Renaissance, des adeptes de la magie noire avaient développé un panel de capacités surnaturelles, comme le vol, en rompant le lien entre la vie et la mort. Elles étaient appelées les Tourmenteuses. Elles sont à l'origine de pas mal de légendes urbaines, mais on les croyaient éradiquées.

Dimanche 10 décembre
Atelier du Hult

La journée a commencé paisiblement plongées dans les bouquins sur l'exorcisme, jusqu'à ce que je laisse Taki à ses grimoires, qui a vraiment besoin de recharger les batteries et demeurera inactive aujourd'hui, pour contrôler l'état de ma patiente. Revenue à elle, elle est en état d'être interrogée, et ne se fait pas trop prier. Peut-être la présence intimidante de Violet, apparemment indifférente à son sort, à son chevet facilite-t-elle les choses. Restent de nombreuses zones d'ombre: à l'évidence, elle était pas mal maintenue dans l'ignorance. Ou la personnalité-même de Morthia, qui semble être essentiellement une suiveuse, influençable. Elle appartenait à un genre de secte, avant d'être recrutée par La Nécromante un mois et demi plus tôt. Elle nous indique où elle a déposé les différents zombis issus de la morgue. Ca colle avec certains incidents signalés la veille, comme dans un restaurant. Sa maîtresse serait une 'ressuscitée', réglant ses comptes pour avoir été tuée par son mari il y a une vingtaine d'années. Leur seul point de contact était le théâtre et elle n'a aucune idée de la manière de procéder pour retrouver son mentor. Ce soir, par contre, elle nous aidera à repérer les zombis qui traînent.
Dans les infos, les quelques troubles qui leur sont liés apparaissent de manière anodine - ils ont clairement été couverts.

Le soir
En ville

Morthia s'avère d'une aide précieuse mais erratique, pour repérer les zombis. Certains n'ont pas réagi selon les probabilités. Dans l'ensemble, ils n'ont pas provoqué trop de chaos. Kitara et Slash se chargent avec maestria du 'découpage', leurs armes blanches garantissant une meilleure discrétion, et nous de rabattre les zombis vers elles et d'éviter les témoins.

La tâche est fatigante physiquement mais peu stimulante. Je passe un bon moment à me demander que faire de l'apprentie au bout du compte. Option 1: la livrer à l'Alliance des Six sur le principe que nous avons appliqué jusqu'alors du "le premier est gratuit'. Sauf que... l'Alliance des Six quand même! Elles ont suffisamment accès aux magies noires et autres pouvoirs démoniaques. Option 2: l'éliminer nous-même. De sang froid, alors qu'elle a donné un coup de main, c'est hors de question. Option 3: la laisser partir, pourvu qu'elle ne remette plus les pieds à Eugene. C'est déplacer le problème, elle va sûrement tomber sur de mauvaises personnes ou abuser de ses nouveaux pouvoirs. Il faudrait pouvoir la rendre inoffensive. Agir sur sa mémoire? Noeud gordien.

Harold de son côté contacte Marcus et lance une recherche sur les faits divers qui collent avec l'histoire de la Nécromante. Pas le moindre signe de cette dernière.
Violet me prend en apparté pour me parler d'Igor Krasky, sur lequel elle sait que j'ai pris l'habitude de compter. Plusieurs fois auparavant, elle avait laissé entendre qu'il ne serait pas fiable. Elle a découvert qu'il aurait tué son propre frère pour épouser la femme de celui-ci, en mettant ça sur le dos de Wolf. Même s'il y a peut-être une explication légitime (et si son frère était un dangeruex enfoiré après tout?), ça vaut la peine de demander à Wolf sa version sur la mort du frère, ou de vérifier leur état civil, et donc matrimonial.

Même nuit
Domicile de Chase

Après une journée studieuse, Taki reçoit la visite de Nina et Zaria (qu'elle invite chez moi sans se poser de question!!!), théoriquement pour aider à ses recherches. En réalité, en moins de cinq minutes, Nina se laisse distraire par n'importe quel prétexte.
A compléter: discussion sur La Fouine et ce qu'il y a entre lui et Wolf, en rapport avec les panthères-garou?

Quelqu'un sonne: Lucas Wolf se tient devant le porte, et les vampires ont disparu. Taki pique un fard immédiatement. Très entreprenant, il s'approche d'elle, envahissant son espace personnel, et l'enlace: "Tu es très jolie en fait, tu sais". Taki est figée, n'osant y croire, toute raison disparue sous l'assaut de ses hormones, tous systèmes go. Et c'est le réveil brutal à la froide réalité: Taki s'est laissé emportée par son fantasme, et la voix évocatrice de Nina, qui a profité de la situation. "Dehors! Je révoque votre invitation, je ne veux plus vous voir!". Comme un pantin dont on aurait coupé les fils, elle s'effondre à genou au sol, indifférente au coups à la porte et aux excuses de Nina.
Je la retrouve quelques heures plus tard, effondrée, devant un bac de 3 litres de glace et La Belle et la Bête de Disney. J'essaye de la réconforter, tout en me sentant en partie responsable pour avoir utilisé son béguin pour alimenter mes taquineries, y compris avec Nina.

Lundi 11 décembre
Hult center

Les yeux rougis, Taki se réfugie avec une ardeur inégalée (et ce n'est pas peu dire) dans ses occupations universitaires pour oublier sa déception et ce qu'elle considère être une humiliation.

Le soir
Un diner

Harold a rendez-vous avec son nouveau superviseur, Eric Bettens, devant un hamburger-frites.

"Je dois me familiariser avec tous les dossiers de mon prédécesseur. Si vous me parliez de votre situation?"
Ca commence banal: boulot au Hult, les A.A. depuis 10 ans. Ensuite l'Angel Tear, le meurtre de vendredi. "J'essaye de veiller au grain".

Même soir
Chez Cartridge Senior

Le père de Violet l'a invité à passer la soirée ensemble pour s'excuser de son attitude au vu des récents évènements et réparer les ponts entre eux.

Même soir
Un gymnase

En ce qui me concerne, je participe à l'entraînement de Slash et Kitara. La première est super sérieuse et concentrée, expliquant la raison d'être de chaque exercice. C'est très physique et elles sont impressionnantes - de classe olympique, et je ne suis pas complètement manchote pourtant - mais c'est cool. Si on fait ça régulièrement, Billy va comprendre sa douleur lors de notre prochain match, hin hin. Une bonne dose d'adrénaline et d'endorphines plus tard, malgré l'heure avancée, on décide d'enchaîner sur un verre.

Plus tard
Une luxueuse propriété en banlieue

"Les avantageuse d'être la Tueuse", répond Slash à mon regard admiratif sur la propriété. Uh? Buffy leur aurait piqué le concept. La simple idée d'une personne désignée avant sa naissance pour être ce qu'on exige d'elle sans autre option me hérisse quelque peu. A l'évidence, Slash voit ça comme un honneur et ne se pose aucune question. A l'inverse, je détecte une certaine mélancolie, voire une souffrance, chez Kitara.
Slash enchaîne les shooters et finit en semi coma éthylique dans le canapé, ce qui nous permet de poursuivre la conversation en toute intimité. Le poids de sa 'vocation' a l'air de peser super lourd sur ses épaules, l'isole. On parle aussi de sa relation avec Nina. Je comprends mieux qu'elle se trouve embarquée dans une situation comme ça: c'est sa première romance, avec quelqu'un à qui elle n'a pas à cacher qui elle est et ce qu'elle fait, qui puisse la comprendre, et ça fait paraître l'opposition de leurs allégeances, vampire et tueuse, indifférente et même romanesque, j'imagine. Un refuge, du fun sur le moment (et, je lui souhaite, pas de drame), une étape, mais du durable? Ca m'étonnerait. Elle est quand même bien charmante, un mélange de fragilité et de force, d'innocence et de maturité. Si Lena n'était pas là, j'avoue que... Il est temps de rentrer.

Mardi 12 décembre, avant l'aube
Domicile de Chase

A mon retour, La Fouine traîne devant la porte. Il s'attend à être hébergé sans discussion: il m'a sérieusement confondue avec Taki! Je l'envoie se démerder, d'autant qu'il ressort que des gens s'en venus après lui à l'appart de Taki et qu'il ne sait pas soucié de savoir s'ils allaient causer des dégâts avant de prendre la poudre d'escampette.

Plus tard
Domicile de Taki

Je ne suis plus à une heure près pour communier avec ma couette, alors je file vérifier l'état des lieux. Rien de trop dramatique, ils ont renversé les choses au passage: un vrai bordel mais pas trop de casse au bout du compte. Etant donnée la fragilité émotionnelle actuelle de Taki, je ne lui expliquerai la situation que lorsqu'on aura mis un peu d'ordre. J'envoie un message aux autres pour expliquer ce qui s'est passé et fixer une heure pour le nettoyage.

Fin de matinée
Domicile de Taki

A son habitude, Taki est en cours et ne s'étonne pas de notre absence. A trois, le boulot est vite abattu: tout ne sera pas à sa place, encore que ma mémoire photographique permette une bonne approximation, mais c'est présentable. On a mis la tv en bruit de fond, faute de radio, Taki ayant emporté sa chaîne pour la chambre d'ami. A l'apparition de Logan Rainer, le directeur du cabinet Asdeus alias Belzébuth, sur le petit écran, Harold hausse le son: après une introduction toute politique condamnant l'insécurité de la ville, il annonce sa candidature à la mairie de la ville. Son attitude est franchement antipathique.

Soirée
Atelier du Hult

Il n'y a plus trace de Morthia! Avant que nous nous affolions, un message de La Source indique qu'il a pris en charge le problème. Quant à savoir comment...

- Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui. Harold prendra le relai la prochaine fois! Bonsoir à tous.
avatar
Lunedor
Admin
Admin

Messages : 771
Date d'inscription : 08/10/2008

Personnage
Nom: Clément
Race: Ange

Voir le profil de l'utilisateur http://legobelinfarceur.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum